Une phobie handicapante

Bonjour bonjour,

Aujourd’hui je m’apprête à vous partager quelque chose dont je parle très peu, ma plus grosse phobie. Certains (beaucoup) de mes proches vont penser aux insectes, je les comprends car manger dehors l’été est pour moi une torture. Cependant, ma phobie la plus « handicapante » n’a rien à voir…

J’ai une phobie administrative, celle qui te paralyse quand tu vois un organisme important comme les impôts sur une enveloppe. Pour moi, appeler une administration c’est pleurer pendant environ trois jours avant de réussir à passer le coup de fil, c’est espérer que personne ne décroche et en même temps angoisser car il faudra recommencer. Cette peur qui m’empêche de répondre au téléphone si je vois que c’est ma banque alors que non, je ne suis pas dans le rouge.

A cause de cette phobie je me suis mise dans des situations très compliquées et pas seulement une fois. Récemment encore, c’est mon gentil mari qui a décroché son téléphone pour régler un souci que je laissais traîner depuis plusieurs années. Et le pire dans tout ça, c’est que travaillant moi-même dans l’administration je sais remplir les documents et l’importance que tout soit carré.

Malgré tout, lorsque je finis par régler un souci d’ordre administratif seule ou avec mon cher et tendre, je ne me laisse plus déborder, ça a été le cas avec les impôts il y a plusieurs années et depuis tout est clair rapidement après que les déclarations soient mises en ligne par exemple. Ça a été la même chose avec la caf, quand je laisse une situation devenir compliquée, une fois celle-ci gérée je fais très attention à ce qu’elle reste correcte.

Bref, il y a quelques jours je devais passer deux appels importants, pas avec une administration, mais des appels pour des rdv importants pour moi ou pour la famille. Ça faisait plusieurs semaines que je me disais chaque jour que je devrais vraiment m’y mettre. En deux jours j’ai tout réglé. Surtout, j’ai tout géré seule ! Thierry m’a proposé de passer un des appels pour m’aider à faire le premier pas, j’ai refusé car ce serait me complaire dans mes doutes et je tenais à le faire moi-même, me prouver que je suis capable moi aussi. Forte de cette première réussite qui m’a coûtée et pour laquelle j’ai beaucoup pleuré, le lendemain je passais le deuxième appel !

Ça peut sembler anecdotique comme phobie, en réalité c’est un vrai handicap car ça peut vraiment mettre dans des situations financières très difficiles et pour les gérer après coup c’est quasi impossible parfois. Je sais combien être au carré dans ses papiers est important surtout que je ne veux pas donner l’image d’une maman tétanisée a l’idée de gérer des papiers à nos enfants. Grâce à l’aide précieuse de mon mari j’ai souvent réussi à me sortir de situations difficiles. Grâce à moi aujourd’hui, je parviens aussi à avancer !

Si vous êtes comme moi, bon courage d’abord car je sais combien c’est difficile. Essayez de prendre confiance en vous, le plus dur est le premier pas, si besoin laissez vous aider par des proches de confiance qui vont vous guider en toute bienveillance.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Laetitia.L dit :

    J’ignorais que ce type de phobie existait c’est vrai que c’est handicapant car l’administration encadre un peu notre vie ou confort à quelques égard. Néanmoins il faut reconnaître le stress que procure une enveloppe, un appel un rdv … Bon courage 🙃

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s